La grenade, le fruit des dieux

grenade et grainesJe voudrais ici partager avec vous mon coup de cœur pour ce fruit dont les vertus exceptionnelles pour la santé et la réputation ont traversé les siècles, les continents et les religions, jusqu’à nous aujourd’hui sur nos tables ! Je veux parler de la grenade, ce fruit rond, à la peau rouge vermillon, surmonté fièrement d’une couronne sur sa tête, ce qui lui a valu le surnom de « reine des fruits » pour ses nombreux pouvoirs nutritionnels.

PETITE HISTOIRE D’UN GRAND FRUIT

Fruit du grenadier, la grenade (Punica Granatum en latin) est originaire du bassin méditerranéen, du Moyen-Orient et de l’Asie. Elle est cultivée et consommée depuis plus de 5000 ans avant J-C. Selon les cultures et civilisations elle symbolise la force, la vie, l’abondance à cause de ses nombreuses graines couleur rubis, gorgées d’eau et de jus acidulé et savoureux, mais aussi la longévité et la régénération dans la Grèce antique, un concentré d’âme et le fruit de l’amour en Chine… On retrouve de multiples récits à son sujet dans la Torah, le Coran et la Bible, les trois religions monothéistes.

La grenade, fruit des Dieux, c’est ainsi que la grenade était appelée dans l’Egypte ancienne (ça ne s’invente pas !) elle était souvent représentée, dessinée et accompagnait les tombes des pharaons. Dans la Bible chrétienne, la grenade était souvent représentée aux côtés de la Madone. Et dans le Coran, Mahomet recommandait d’en consommer pour se purger le corps et l’âme de la haine et de l’envie.

LA GRENADE ET SES TRÉSORS DE BIENFAITS POUR LA SANTÉ 

Dans les médecines anciennes

La grenade était prescrite de façon empirique et était appréciée pour ses propriétés thérapeutiques qui soulageaient différents maux et maladies chroniques.

Hippocrate le père de la médecine grecque la prescrivait déjà pour ses vertus bénéfiques dont les applications médicinales se propagèrent à tout le bassin méditerranéen. C’est à partir du 16e siècle qu’on trouve en France la présence de la grenade dans la littérature culinaire et au 19e siècle, dans la pharmacopée française.

Dans les médecines occidentales

Les chercheurs ont percé le secret de la grenade à travers de nombreuses investigations et ce qu’ils ont trouvé est extrêmement intéressant à commencer entre autres par :

  • Son pouvoir hautement antioxydant : son jus grenade joue un rôle protecteur sur le cœur et réduirait le risque cardiovasculaire, il contient un concentré d’antioxydants au pouvoir actif trois fois plus puissant que le thé vert et le vin rouge
  • Son action bénéfique contre les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire
  • Sa richesse en minéraux, (potassium, phosphore, sodium, vitamine C, B5, B6, de cuivre et A), ce qui vous donne un bon coup de fouet ! et protège votre système immunitaire
  • Il aurait une action sur le mauvais cholestérol et augmenterait le bon
  • Le jus de grenade limiterait l’hypertension,
  • Il jouerait un rôle préventif dans la maladie d’Alzheimer
  • De même dans le cancer de la prostate
  • Il aurait une vertu aphrodisiaque à l’instar d’un viagra naturel et une action thérapeutique dans le cas de dysfonction érectile
  • Des chercheurs suisses de la société Amazentis ont mis à jour à partir d’essais en cours les vertus anti-âge de la grenade. Ces résultats font l’objet d’une publication dans Nature Medicine. Etc.

LA GRENADE ET LA MÉNOPAUSE

Le fruit des dieux vole au secours de la femme moderne !
  • Les chercheurs ont observé une forte concentration d’œstrogènes dans la grenade
  • Grâce à sa richesse en phyto-œstrogènes, la grenade constitue une alternative naturelle, intéressante pour soulager les troubles de la ménopause tels que la rétention d’eau, la perte d’élasticité de la peau, la dépression…
  • Ces molécules seraient comparables aux œstrogènes synthétisées par l’organisme et agiraient de façon similaire
  • Les phyto-œstrogènes auraient un pouvoir protecteur sur l’ostéoporose, la peau, la sécheresse vaginale, molécules que l’on trouve sous forme d’ovules, ainsi que sur les troubles de l’humeur et la baisse de libido
  • Le pouvoir antioxydant présent dans le jus de la grenade intervient dans la protection cardiovasculaire et la lutte contre le vieillissement cellulaire
  • L’huile de pépins de grenade en capsules atténuerait les bouffées de chaleur, le symptôme signature de la ménopause
  • Les propriétés thérapeutiques de la grenade avec ses polyphénols et ses molécules anti-oxydantes présents dans le jus sont reconnues par la médecine moderne
  • Enfin, la grenade contient peu de calories : un verre de de jus d’environ 100ml compte seulement 65 calories et se consomme sans crainte de prendre du poids, sujet de préoccupation à la ménopause, n’est-ce pas mesdames ?

LA GRENADE ET VOYAGES EN MÉNOPAUSIE

La grenade est décidément un wonderful fruit pour sa beauté, sa couleur, sa forme, ses qualités gustatives peu caloriques, ses symboles, ses trésors de bienfaits thérapeutiques depuis des milliers d’années et c’est pour cela que les femmes l’adorent ou devraient l’adorer !

Moi, je l’adore et l’ai adopté comme symbole accompagnant mon site web et mes ateliers. Pourquoi ? Parce que ce fruit, le fruit des dieux, représente pour moi à l’instar de la Grèce antique le symbole de la régénération comme l’est la période de la ménopause des femmes.

Voyages en Ménopausie, est le titre générique choisi pour mon site et les différents ateliers que je propose aux femmes approchant et traversant la ménopause, des voyages intérieurs pour cheminer ensemble.