Une bonne posture à prendre… de yoga !

yogaUNE BONNE HYGIÈNE DE VIE CORPS ET ESPRIT

Si tous les spécialistes s’accordent à dire que pour vivre en bonne santé il faut avoir une bonne hygiène de vie grâce à une alimentation équilibrée et variée, et grâce à une activité physique régulière, il est une période dans la vie des femmes où ces recommandations prennent tout leur sens. À savoir à l’entrée de la ménopause, quand les premiers signes apparaissent entre 45 et 50 ans tels que les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes, un cycle irrégulier, une humeur noire, des insomnies… Parmi les solutions qui s’offrent aux femmes pour réduire ces désagréments et préserver leur capital-santé et une qualité et de vie, il y a le traitement substitutif hormonal (TSH) prescrit par leur médecin ou gynécologue et pour celles qui ne souhaitent pas choisir cette solution par crainte d’effets secondaires, il existe des alternatives. Parmi elles, le yoga dont les bienfaits et l’efficacité ont été démontrés par de nombreuses études scientifiques. Face aux troubles de la ménopause, le yoga s’avère être un allié très intéressant dans la réduction du stress, de l’anxiété, de l’hypertension artérielle et le bien-être général. Le yoga sera encore plus efficace s’il se pratique avec des exercices de méditation sur une courte durée (12 minutes environ). Le yoga est l’ami de votre cœur, il participe à la réduction des risques cardiovasculaires (l’un des risques encourus à la ménopause). Il renforce aussi votre système immunitaire, agit sur les maladies chroniques et améliore votre métabolisme et la qualité de vie dans le cadre d’un cancer du sein. ET… il peut aider à la perte de poids, à éliminer les kilos de stress localisés à la ceinture abdominale! Ainsi parmi les postures qui aident à retrouver un ventre plat et la ligne il y a la posture célèbre du Cobra (Bhujang asana) qui aide à renforcer les muscles abdominaux tout renforçant le dos et l’abdomen.

Puis la posture de la planche (Kumbhakasana) très en vogue dans les salles de fitness permet de renforcer le haut du corps et le bas (fessiers et cuisses).

Et les postures qui favorisent la respiration comme la posture Kapalbhahti. Bref il existe presque autant de postures de yoga que de troubles de la ménopause à soulager !

À condition bien sûr d’associer une pratique régulière du yoga à une alimentation équilibrée, les médias ne cessent de nous le répéter… à force, c’est le ticket gagnant !